Version imprimable Soliloque

flûte à bec ténor

Soliloque puise son matériau dans les 5 incantations (cf dans la rubrique flûte à bec du blog) : les mêmes modes de jeux sont utilisés et les enchaînements des différentes sections - auparavant séparées - se font naturellement par homophonie.
La flûte à bec, si riche également pour l'expression contemporaine, se prête avec volupté et efficacité à des techniques variées : corps utilisé en flûte oblique (ney), flûte utilisée en traversière, flûte vocale (contrepoint voix / instrument) font directement référence aux aérophones ethniques. D'autres techniques, aujourd'hui bien connues, colorent son discours : flattements, flatterrzunge, sputato, pizzicato, glissando. certaines technqiues restent peu usitées, certainement dues à la difficultés de leur mise en oeuvre : la respiration continue(utilisée dans d'autres civilisations mais également par certains musiciens trad du centre de la France) tout à fait adaptable à notre flûte à bec et le son de flageolet obtenus en donnant le filet d'air le plus  fin (très faisable sur les petites flûtes il devient périlleux et fragile sur les plus grandes : cf kinkaku Ji sur ce blog).

Toutes ces techniques permettent un discours expressif et inattendu sur la flûte à bec. Soliloque les assemble dans une pièce d'une dizaine de minutes qui reste un hommage au souffle universel.
 

Soliloque
  page de garde en PDF
partition en PDF

Plateforme ViaBloga Modèle Glossy par N.Design Studio Adapté pour ViaBloga par Mitra avec l'aide d'Olivier
RSS - Articles RSS - Commentaires